SPORT221

Ama Baldé a déposé un certificat, son combat contre Gris reporté


Rédigé le Vendredi 8 Décembre 2023 à 12:40 | Lu 112 commentaire(s)



 
Atteint d’une hernie discale, Ama Baldé a affronté Modou Lô avec cette maladie qui ne peut se guérir que suite à une opération, selon une source médicale. Ce que le fils de Falaye Baldé n’a pas encore fait. D’ailleurs, il était sur le point de voyager pour se soigner, nous indiquait son grand-frère, Jules Baldé, il y a quelques jours.
 
Au tour de cet environnement, Ama devait, également, affronter Gris Bordeaux, le 7 janvier prochain, pour le compte de Cadior Productions, la structure d’Ibrahima Diop. Mais ce choc n’aura pas lieu à date échue. La cause ? Ama Baldé a déposé un certificat médical accepté par le CNG, ce mercredi. Ainsi, le combat est reporté. « Ama Baldé a introduit un certificat médical. Le CNG nous a informé, le promoteur a été informé, le manager de Gris Bordeaux, Khalifa Dia a été formé. En tant que promoteur, nous ne pouvons rien contre une blessure d’Ama Baldé. Et nous ne pouvons que l’accepter. Et pour dire la vérité, tout le monde sait qu’Ama Baldé traîne une maladie », nous informe Fallou Ndiaye, le bras droit du promoteur.
 
Quatrième reporter du combat
 
Quand se tiendra le combat entre Gris Bordeaux et Ama Baldé ? La réponse reste incertaine. Parce que c’est la quatrième fois que ce duel connaît un report. Le combat a été programmé, pour la première fois, le 5 février 2023. Avant l’arrivée de cette date, Ama Baldé s’était blessé et avait déposé un certificat médical. Le combat a été, ainsi, reporté. Après sa guérison, le duel a encore été fixé au 9 juillet 2023. Il ne se tiendra pas parce que Gris Bordeaux, à son tour, s’était blessé. Un nouveau report était inévitable. Quelques mois plus tard, Gris dépose un certificat de guérison et le CNG avait retenu la date du 1er octobre 2023. Fass refuse de lutter à cette date soutenant que leur lutteur ne pouvait pas être prêt physiquement en si peu de temps. Après l’intervention de certaines personnalités de la lutte, le CNG et le promoteur ont été convaincus de valider la demande de Fass et de trouver une nouvelle date. C’est ainsi que le 7 janvier 2024 a été fixé. Là, également, un report s’impose parce qu’Ama n’est pas apte à lutter.
Source : RECORD







Partager ce site

Derniers tweets