Menu

SPORT221








Ballon d’Or 2019 – Diomansy Kamara crie au scandale « je ne participerai pas à cette mascarade »

Lundi 2 Décembre 2019

Au moment où l’on se dirige vers la dernière ligne droite pour le Ballon d’Or 2019, beaucoup de médias annoncent l’argentin, Leo Messi, comme lauréat de cette année, sauf cataclysme. Une information qui vient tuer tous les espoirs africains et susciter la frustration chez Diomansy Kamara qui n’a pas hésiter à crier au complot. Après Mundo Déportivo en début de semaine, c’est au tour de Transfermarkt d’annoncer la consécration pour la légende catalane. Selon le célèbre site allemand, l’argentin Messi va rafler un sixième Ballon d’Or demain. Sans pourtant avoir remporté de titres majeurs hormis la Liga et au détriment de Sadio Mané. Ce dernier ayant pourtant remporté la Ligue des Champions et la Super Coupe d’Europe, en plus de plusieurs distinctions individuelles. Bien qu’il soit censé récompenser le meilleur joueur de football sur une saison, le Ballon d’Or laisse toujours un goût d’amertume aux africains, prétendants au titre. Les frustrations sont souvent de rigueur avec ce titre individuel, on pourrait citer Sadio Mané pour cette année mais encore Eto’o ou Drogba les années précédentes. Suite à cette situation, Diomansy n’a pas mâché ses mots et crie son ras le-bol. « Verdict du Ballon d’Or dans 24 h. Nous avons donné notre avis, débattu, voulu faire entendre qui veut bien l’entendre que Sadio Mané méritait ce ballon d’or 2019. Comme avant lui, ses grands frères, Samuel Etoo ou Didier Drogba pour ne citer qu’eux. Au passage, ce sera ce dernier qui sera chargé de récompenser le gagnant. Le symbole aurait été immense pour tout le Continent Africain. Cela aurait en quelque sorte remis les pendules à l’heure. Mais l’Europe n’est pas prête, nous n’avons pas le même fuseau horaire et dans leurs inconscients, nous ne sommes pas capables de gagner ce genre de trophée », a d’abord lancé l’ancien de Fulham, très en colère. Toujours d’après l’ancien international sénégalais, si Sadio Mané n’est pas sacré, ses origines en sont bien pour quelque chose. « Messi est donné gagnant, il est incontestable et incontesté, c’est un extraterrestre, mais l’Ovni Sadio était sur sa planète cette saison. Ce ne sera pas la première fois ni la dernière fois que l’Afrique sera lésée, mais on ne s’habituera jamais, ni hier, ni aujourd’hui, ni demain. Tant que notre voix portera, nous porterons le combat, notre jeunesse le mérite. Personnellement je ne participerai pas à cette mascarade. Le football n’est pas une science exacte mais nous avons aussi des yeux pour voir et analyser objectivement », poursuit-il. Le consultant crie au scandale après avoir révélé que le numéro 10 de Liverpool ne figure même pas sur le podium. « Pour moi, Sadio, vu la tournure des événements, ne sera même pas sur le Podium. Et c’est peut être un moindre mal, ça éveillera sûrement des consciences. Rendez-vous demain, » a t-il ainsi conclu.


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés