Menu



Basket : Hall of Fame, Mathieu Faye entre dans la légende

Vendredi 18 Juin 2021

L’ancien meneur de l’équipe nationale masculine de basket, et de la Jeanne d’Arc de Dakar Mathieu Faye, a intégré ce vendredi 18 juin le cercle des Légendes de la discipline de la Fédération internationale de basket (FIBA) plus connues sous l’appellation du « Hall of Fame ».

Champion d’Afrique en 1972, 1978 et 1980, Faye a démarré sa carrière à la Jeanne d’Arc de Dakar, et l’a poursuivi en France notamment à Limoges. Le premier roi du basket Sénégalais devient ainsi le deuxième Sénégalais à recevoir cette distinction après l’ancien président de la FIBA, feu Abdoulaye Seye Moreau.

Dans cette promotion 2021, on compte aussi l’Américain Chuck Daly qui a conduit la Dream Team américaine médaillée d’or des Jeux Olympiques de Barcelone (Espagne) en 1992 ;

                           À propos du Hall of Fame
Le FIBA Hall of Fame reflète la volonté et le devoir de la FIBA de rendre honneur à ceux qui ont joué un rôle majeur dans l'écriture de l'histoire du basketball international, tout en préservant son héritage riche d'une collection grandissante de milliers de livres et objets en relation avec ce sport.
Le FIBA Hall of Fame est un lieu pour les détenteurs de record. Comme par exemple Oscar Schmidt et Hortencia Marcari. Ces deux Brésiliens détiennent le record de points marqués dans les Coupes du Monde masculines et féminines.
Au cours de carrières internationales avoisinant les deux décennies, personne n'a participé à autant de matches que l'Australien Andrew Gaze et l'Américaine Teresa Edwards.
L'intronisation au FIBA Hall of Fame est la plus grande reconnaissance dans notre sport, et c'est plein d'humilité que je rejoins ces femmes et ces hommes qui ont si bien servi le basketball."  - Andrew Gaze (Australie), classe de 2013
Imaginez une joueuse si dominante qu'elle a pris part à quinze tournois internationaux majeurs sans jamais perdre un match.  C'est le cas de la légendaire Lettone (ex-URSS) Uljana Semjonova.
Et que diriez-vous d'un joueur qui a remporté 11 titres NBA, plus que quiconque dans l'histoire? Lorsque Bill Russell a gagné le premier, il avait déjà une médaille d'or olympique dans sa collection.
Mais parmi les noms figurant au FIBA Hall of Fame, il y a aussi ceux de joueurs qui ont su élever le niveau de leur jeu quand ça comptait le plus pour marquer l'histoire.
 
C'est le cas du Russe Alexander Belov, qui a inscrit le panier de la victoire dans la finale des JO de Munich en 1972. En battant les États-Unis 51-50, l'équipe de Belov mit un terme à la série parfaite des Américains, qui avaient glâné les sept titres olympiques mis en jeu jusque-là.
 
Âgé de 28 ans seulement et déjà considéré comme l'un des plus grands joueurs africains de tous les temps, Jean-Jacques Conceiçao et ses 22 points contre l'Espagne le 31 juillet 1992 aux JO de Barcelone provoquèrent une des plus grosses surprises dans l'histoire du basketball international.
Pour moi, ça reste le moment le plus mémorable de ma carrière de joueur." - Jean-Jacques Conceiçao (Angola), Classe de 2013
Le FIBA Hall of Fame honore aussi des joueurs qui ont écrit le premier chapitre de l'histoire de leurs pays, devenus indépendants. Tel était le cas avec le Croate Drazen Petrovic et le Lituanien Arvydas Sabonis, qui portèrent leurs pays vers les médailles d'argent et de bronze aux JO de Barcelone.
Mais le FIBA Hall of Fame n'est pas réservé aux joueurs. Vous y trouverez des grands entraîneurs comme Ranko Zeravica, qui a mené la Yougoslavie à trois championnats du monde et trois Jeux Olympiques, repartant avec cinq médailles sur six possibles, dont deux d'or.
Les arbitres y sont également présents, comme par exemple le Hongrois Ervin Kassai, qui a officié à deux championnats du monde et quatre Olympiades (dont deux finales).
Le FIBA Hall of Fame célèbre aussi ceux qui ont contribué à développer le sport hors des terrains. Des gens comme Yoshimi Ueda, qui fut un moteur du développement du basketball en Asie. Ou Borislav Stankovic, Secrétaire Général de la FIBA durant 26 ans, qui ouvrit les portes de la scène internationale aux joueurs professionnels.
Évidemment, tout ceci n'existerait pas sans James Naismith, qui inventa le basketball en 1891.
Au tour de la volée 2021 du 'FIBA Hall of Fame'
MIES (Suisse) - Chuck Daly, coach de la Dream Team (USA - à titre posthume), Panagiotis Giannakis (Grèce) et Ettore Messina (Italie) emmènent la très relevée volée 2021 du 'FIBA Hall of Fame'.
Daly a dirigé ce qui reste à ce jour l'équipe la plus célèbre de l'histoire du basketball international, la fameuse Dream Team qui a conquis la médaille d'or aux JO de 1992 à Barcelone (Espagne). Après une belle carrière aux niveaux lycéen et universitaire, Daly a connu un parcours remarquable en NBA, notamment aux Detroit Pistons, une franchise avec laquelle il a gagné le titre en 1989 et 1990.
Giannakis a acquis le statut de légende en Grèce en menant son pays à la gloire lors du gain du FIBA EuroBasket 1987 face à l'URSS, alors championne en titre. Présent dans l'équipe de Grèce finaliste du FIBA EuroBasket 1989 et celle engagée aux JO de 1996, Giannakis a achevé sa carrière avec la Grèce en totalisant 351 sélections. Il a également eu du succès en club, remportant des compétitions continentales avec l'Aris et le Panathinaikos.
Messina a conduit l'Italie en finale du FIBA EuroBasket 1997 et au cours de ses plus de trois décennies au poste de coach, il s'est fait une formidable réputation comme l'un des plus grands de tous les temps en Europe ; parmi ses nombreux triomphes, il a gagné à quatre reprises l'EuroLeague.
Le reste de la volée de 2021 comprend une bel évantail de joueurs et de coachs qui ont tous laissé - et qui pour certains, laissent encore - une marque indélébile dans l'histoire du basketball.
Les autres personnalités intronisées sont : Mathieu Faye (Sénégal), olympien et triple vainqueur du FIBA AfroBasket ; Sergey Tarakanov (Russie), médaillé d'or et champion du monde ; Detlef Schrempf (Allemagne), triple NBA All-Star ; Oscar Moglia (Uruguay - à titre posthume), meilleur marqueur et médaillé de bronze des JO de 1956 ; Stanislav Kropilak (Slovaquie), quintuple vainqueur du championnat national et finaliste du FIBA EuroBasket ; Penka Stoyanova (Bulgarie - à titre posthume), médaillée d'argent et de bronze olympique ; Haixia Zheng (Chine), médaillée d'argent et de bronze olympique ; Hana Horakova (République tchèque), finaliste de la Coupe du Monde Féminine FIBA et victorieuse du FIBA Women's EuroBasket ;  Tom Maher (Australie), médaillé d'argent et de bronze olympique et qui a participé à six Olympiades consécutives depuis 1996.
Ces 12 légendes du basketball, qui viennent de 12 pays et six continents différents, totalisent six Coupes du Monde FIBA et 23 podiums dans des Coupes continentales FIBA. Ensemble, en clubs, ils ont remporté 75 championnats nationaux et 12 titres internationaux sur la scène continentale.
La volée 2021 sera la première à introniser au 'FIBA Hall of Fame' des joueurs d'Allemagne, de Chine, du Sénégal et de Slovaquie.
Voici la liste complète de la volée 2021 du ‘FIBA Hall of Fame’ :
Joueurs
Mathieu Faye (Sénégal)
Hana Horakova (République tchèque)
Stanislav Kropilak (Slovaquie)
Oscar Moglia (Uruguay - à titre posthume)
Detlef Schrempf (Allemagne)
Penka Stoyanova (Bulgarie - à titre posthume)
Sergey Tarakanov (Russie)
Panagiotis Giannakis (Grèce)
Haixia Zheng (Chine)
Coachs
Chuck Daly (USA - à titre posthume)
Tom Maher (Australie)
Ettore Messina (Italie)
La volée 2021 sera intronisée au 'FIBA Hall of Fame' conjointement avec la volée de 2020, présentée mardi et dont l'intronisation a dû être repoussée à cause de la pandémie de COVID-19.
La cérémonie - digitale - aura lieu le 18 juin.
Dans les semaines qui précéderont la cérémonie d’intronisation, les profils de chacun d’entre eux seront publiés sur FIBA.basketball.
 
Sport221.Com


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés







Les News