Menu
SPORT221









CAN 2019 : les 3 entraîneurs les mieux payés du continent ont quitté l’Egypte avant les quarts

Mercredi 10 Juillet 2019

Le tableau des 1/4 de finale de la Coupe d’Afrique des nations de football est désormais au complet. Mais le troisième tour de cette CAN Egypte 2019 se jouera sans la participation des trois sélectionneurs les plus rémunérés du continent. Javier Aguirre (Egypte), le duo Clarence Seedorf-Patrick Kluivert (Cameroun) et le technicien français Hervé Renard (Maroc) illustrent ce paradoxe.
Les surprises sont nombreuses depuis le début de cette CAN. Beaucoup de favoris sont rentrés au bercail avant même l’entame des quarts de finale. Des scénarios qu’on n’aurait jamais imaginés dans cette Coupe d’Afrique avec notamment les éliminations prématurées de l’Egypte, pays hôte, du Maroc et du Cameroun en huitièmes de finale. Des sélections calibrées à leur tête des entraîneurs avec des salaires princiers.
Des déceptions, qui pèsent lourd dans les comptes de ces trois nations de football, qui ont beaucoup misé économiquement sur leurs entraîneurs respectifs. La question doit encore hanter les fédéraux de ces trois sélections. Comment des sélectionneurs aussi bien lotis ont-ils pu être éliminés à ce stade de la compétition ? Un incroyable cataclysme.
Javier Aguirre Onaindía (Egypte)
Il est nommé sélectionneur de l’Egypte, le 2 août 2018, pour le remplacement de l’Argentin Hector Cuper. Avec un salaire mensuel de 108 000 euros (70 843 000 francs CFA), le Mexicain était le coach le mieux rémunéré en Afrique. Le salaire XXL de ce monsieur n’a pas empêché l’humiliation des Pharaons, d’être éliminés si tôt dans leur compétition. Le sort du technicien mexicain a donc été rapidement scellé. Aguirre n’aura pas résisté au séisme provoqué cette élimination historique de l’Egypte lors des huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations après la défaite 1-0 face à l’Afrique du Sud
le duo Clarence Seedorf-Patrick Kluivert (Cameroun)
Rémunérés à hauteur de 96 000 euros par mois, le duo hollandais, deuxième le plus payé d’Afrique, a chuté à la porte des huitièmes devant le Nigeria. Il a fallu un scénario complètement fou pour que les Super-Eagles éliminent les champions en titre (3-2).
Hervé Renard (Maroc)
Le technicien français, qui touche mensuellement quelque 80 000 euros, a été éliminé dès 8es de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), évincé aux tirs au but (1-1, 4 tab à 1) par le Bénin, réduit à dix. Une énorme déception pour le Maroc, qui faisait partie des grands favoris et motivé surtout par la présence aux commandes du double champion d’Afrique.
 
Wiwsport.com


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés