SPORT221

Fin tardive des combats : de nouvelles mesures annoncées par le CNG pour mettre fin à l’anarchie


Rédigé le Vendredi 5 Juillet 2024 à 14:14 | Lu 48 commentaire(s)



Le problème persiste. Depuis quelques années, on constate des fins tardives des combats. Le duel entre Gris Bordeaux et Ama Baldé du dimanche dernier est venu remettre le sujet au-devant de la scène. Ada Fass, qui a été particulièrement identifié comme le principal fautif de ce retard, a écopé d’une suspension d’un an ferme.
 
Cette sanction disciplinaire ne suffit pas. Car le CNG a encore sorti une circulaire pour annoncer de nouvelles mesures allant dans le sens de finir les combats le plus tôt possible. Désormais, le grand combat devrait démarrer à 19h 15.  « La présente circulaire rappelle, modifie et renforce les dispositions contenues dans la circulaire N°05/2023 du 05/01/2023 à savoir: le grand combat est sifflé au plus tard à 19h15 mn », a publié le CNG. Autre que la fixation du début du grand combat à 19h 15, le CNG prévoit des sanctions financières et un forfait du lutteur fautif au dépassement du temps imparti. « Les pénalités financières s'arrêtent désormais à la 29 minutes pour le grand combat. A la 23 minute, un premier appel d'avertissement est adressé au lutteur, à la 26 minute, un deuxième appel d'avertissement et à la 29 minute, un dernier et 3 appel d'avertissement. À la 30e minute, le forfait est déclaré. Le lutteur déclaré forfait perd son reliquat au profit du promoteur », renseigne la circulaire.
 
En ce qui concerne le temps de préparation entre les combats et le temps d’enceinte à l’arrivée des lutteurs, le CNG a établi un chronogramme. « Le temps de préparation des combats préliminaires est strictement limité à 5 minutes au terme desquelles 3 appels espaces d'une (1) minute sont donnés au lutteur mis en cause suivis d'un forfait la minute suivante si ce dernier n'est pas prêt à combattre. Le temps d'enceinte à l'arrivée du lutteur est de 5 mn pour le grand combat et 3 mn pour les combats préliminaires. Chaque minute supplémentaire sera sanctionnée administrativement et/ou financière », a précisé le texte signé par Bira Sène. Le président du CNG appelle au respect de ces nouvelles directives. « J'attache du prix à l'exécution stricte de ces présentes mesures et espère bénéficier de la compréhension de tous pour une meilleure gestion de nos temps de combat. Sentiments sportifs. Ces mesures sont applicables à partir du samedi 06 juillet 2024 », a conclu la circulaire.



Dans la même rubrique :
< >





Partager ce site

Derniers tweets