Menu
SPORT221









Me Augustin Senghor sur les CAF Awards : « Salah a été plus décisif que Sadio Mané sur certains aspects »

Lundi 14 Janvier 2019

Lors d’une émission sur les ondes de RFI, le président la Fédération Sénégalaise de Football, Me Augustin Senghor est revenu sur le dénouement des lauréats sénégalais déchus. Le patron du football sénégalais a avoué être lui-même surpris par l’issue des CAF Awards.

Interrogé sur les triomphes de Salah devant Mané et celui d’Hervé Renard sur Aliou Cissé, M Senghor avoue sa surprise. « Je comprends leur déception ! Je suis sénégalais et le président de la FSF ! Ces récompenses individuelles sont attendues dans tous les pays et par tous les supporters » .

Il poursuit plus loin: « On était déjà surpris de ne pas voir certains noms sénégalais sur les listes finales, que ce soit celui de Kalidou Koulibaly pour le titre de Joueur africain de l’année, ou que ce soit Moussa Wagué et Ismaïla Sarr ; tous ces jeunes qui ont brillé durant la dernière Coupe du monde. Il y a aussi Diao Keita Baldé qui monte. Il n’était même pas dans la liste des présélectionnés. […] Je pense qu’on est moins déçu pour Sadio Mané parce que c’était serré avec Mohamed Salah et que ce dernier a peut-être été davantage décisif, sur certains aspects. Par contre, on a fortement été surpris de voir qu’Aliou Cissé n’avait pas été choisi comme entraîneur de l’année, même si on connaît la qualité d’Hervé Renard, qui est proche du Sénégal. Les deux précédentes fois où Hervé Renard a gagné ce titre, il l’a mérité amplement. Mais là, on est plutôt surpris qu’Aliou ne soit pas vainqueur. Sur l’ensemble de la saison, des compétitions et de la tenue des équipes nationales, je ne vois pas d’entraîneur qui ait fait mieux que lui. Mais comme ce sont des votes qui font la différence, c’est plus subjectif qu’objectif », affirme Me Augustin Senghor.

Mais le patron du football sénégalais termine par un message fort à l’égard de ses deux principaux Lions : « Les victoires collectives sont plus importantes que les victoires individuelles. Le message que j’adresse à Aliou et à Sadio, c’est qu’il faut gagner les prochaines compétitions, en 2019. Et je suis sûr qu’on fera ainsi une razzia à la prochaine édition des CAF Awards ! »
 
RFI
 


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés