Menu

SPORT221








Ballon d’or 2019/ Van DJIK: Forces et faiblesses

Lundi 2 Décembre 2019

Les forces

Le natif de Breda a remporté la C1. Un atout on ne peut plus sérieux qui doit faire basculer la décision des votants au regard du standing de la compétition. D'autant que le défenseur formé à Willem-II a allié le résultat à la manière.
 
Dans sa fantastique épopée, illuminée par l'improbable remontada contre le Barça en demies (0-3, 4-0) et ponctuée par une ultime victoire sans trembler face à Tottenham en finale (2-0), le colosse de 28 ans a été vice-champion de la ligue des nations avec les Pays-bas.
 
Faiblesses
 
Des faiblesses il n’en dispose pas beaucoup.

Cependant, c’est un défenseur qui ne sort pas beaucoup sur le porteur du ballon.
Il préfère reculer pour rétrécir les angles et permettre à ses co-équipiers de revenir.
D’aucuns disent même que c’est parce qu’il évite d’être dribblé.

Au-delà, il faut aussi reconnaître que ce trophée revient très rarement aux défenseurs (Matthias Sammer 1996, Cannovaro 2006).
 

Sport221.com


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés