Menu



Beach Soccer : élimination du Sénégal, Al Seyni Ndiaye rejette la faute sur lui

Vendredi 17 Septembre 2021

Dans un entretien accordé au quotidien l’Observateur, le Demi-finaliste malheureux de la dernière Coupe du Monde de Beach soccer, le capitaine et portier de l’équipe nationale du Sénégal Beach soccer, Al Seyni Ndiaye revient sur l’élimination en demi-finale contre le Japon.

« C’était difficile pour moi, parce que mon rêve était de jouer la demi-finale. Mais contre le Brésil, j’avais écopé un carton inexistant. Ils ont tout fait pour nous éliminer contre le Brésil, mais sans succès. Mais ils ont trouvé les moyens de suspendre la colonne vertébrale de l’équipe pour les demi-finales, qui étions Mamadou Sylla, Mamour Diagne et moi. Je me sens coupable de cette élimination du Sénégal, parce que si j’étais sur le terrain, les choses n’allaient pas se terminer comme ça. C’est une défaite difficile à oublier et je n’arrive même pas à regarder le match contre le Japon sur internet. Même si les sénégalais étaient fiers de nous, de notre côté, nous avons eu beaucoup de regrets, parce qu’il y avait de la place pour une finale. Maintenant, on ne parle plus de demi-finale. Le prochain objectif sera une qualification en finale de Coupe du Monde. Ce serait encore mieux si le Sénégal organisait le prochain Mondial en 2023 qui pourrait se jouer, pour la première fois, en Afrique », nous dit le portier des Lions de la plage.
L’Observateur


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés