SPORT221

Disparition De Joseph Koto : Le Sénégal perd son «Boud’Chou»


Rédigé le Vendredi 15 Octobre 2021 à 17:41 | Lu 27 fois | 0 commentaire(s)



Ancien entraîneur national (toutes catégories confondues), Joseph koto, est décédé, hier jeudi, à la suite d’un malaise. L’ancien joueur de la JA perd son dernier match à l’âge de 61 ans.
«Regret de vous annoncer le décès à l’instant de Joseph Koto Coach,suite à un malaise», écrit Me augustin senghor dans Globe Sports. Il était 17h28. Les messages et appels se multiplient. La nouvelle est brutale, car Joseph Koto était bien portant. « Je l’ai vu avant-hier et on a longuement échangé. C’était mon grand et c’est une grosse perte pour le sport sénégalais», confie l’un de ses voisins, Ousmane Diallo, entraîneur de l’ASC Ville de Dakar. L’information se propage vite sur tous les réseaux sociaux et autres plateformes.Sselon des sources, Joseph Koto avait passé la journée au restaurant Good Rade sis VDN pour une réunion. On signale même que Me augustin Senghor était présent à cette rencontre à laquelle ont également pris part Seydou Sané, président du Casa sports, Amadou Ndoye Ndiaye «Zamadou», ancien international, entre autres. C’est en rentrant qu’il a eu ce malaise. Transporté dans une structure de santé, il a rendu finalement l’âme.
Un technicien chevronné…
C’est le technicien sénégalais le plus titré. Joseph Koto a remporté 3 tournois de l’UEMOA (2009, 2011 et 2016). Il a propulsé deux fois le Sénégal en finale de la Can U20 en 2015 et 2017. Sous son magistère, le football sénégalais a pris part à deux Coupe du monde U20 et une place de demi-finaliste en 2015. C’est le seul coach à avoir qualifié le Sénégal en phases finales de Chan en 2009 et 2011. Dans cette compétition, il atteint les demi-finales avec des joueurs comme Mamadou Bâ, Papy Djilobodji, entre autres. La dernière prouesse de Koto remonte à juillet dernier en Coupe CosaFa. il qualifie le sénégal en finale avec une équipe locale amputée de ses meilleursjoueurs. Les Lionslocaux ont été battus en finale par l’afrique du sud (5 tab 4).
…et le plus titré en sélections
Fort de son statut de technicien le plus titré avec les sélections, Koto a aussi assuré des piges en équipe a. On se souvient de son passage en 2012 après le limogeage d’amara traoré. il a assuré l’intérim pendant quelques mois (juin-octobre 2012). «Boud’Chou» fut aussi un grand footballeur et la Jeanne d’arc perd aujourd’hui un de ses dignes fils. Il a tout fait dans ce club qui lui a ouvert les portes de la sélection nationale. Koto a pris part à la Can 1986 avec la génération de Cheikh Seck, Thierno Youm, Roger Mendy, Pape Fall, Racine Kane, Mamadou Teuw et Jules Bocandé… en avril dernier, il était le parrain du stage de Licence D CAF, organisé par la Ligue de Dakar de football. Il est parti à jamais notre «Boud’Chou» national. Que la terre lui soit légère.
Source : RECORD



Nouveau commentaire :
Twitter






Partager ce site

Derniers tweets