Menu
google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0



Fatma Samoura : "Un nombre croissant de femmes participe au développement du football"

Mardi 28 Juillet 2020

Etre une femme dans un environnement dominé par des hommes n’est pas une mince affaire. Mais pour la secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, c’est un signal fort. Elle considère comme un sacerdoce le fait de travailler pour une institution qui fait la promotion des femmes. En effet, la secrétaire générale de la FIFA révèle que travailler dans un environnement dominé par les hommes ne la dérange pas.

« J’ai eu l’occasion de travailler dans des contextes très différents, donc la perspective de travailler dans un environnement dominé par des hommes ne m’a pas dérangé. Je suis la toute première femme à occuper le poste de secrétaire générale de la FIFA. Le président Infantino est le premier à briser un plafond de verre pour les femmes dans le football. Ce qui est un signal très fort", indique-t-elle dans un entreties avec Emedia.

Pour la femme la plus puissante du football mondial, Gianni Infantino a su faire preuve d’une très grande détermination. "Il a fait accepter au reste du monde et aux autres leaders sportifs que le football pouvait aussi donner l’image d’un sport progressiste et égalitaire", analyse-t-elle. L'ancienne fonctionnaire des Nations Unies se réjouit donc du rôle de pionnier joué par la FIFA dans la promotion des femmes.

« L’industrie du football était dans un passé assez récent encore très fortement dirigée par les hommes. Mais la situation évolue, et la FIFA continue de donner l’exemple en nommant de plus en plus de femmes à des postes de responsabilité. Depuis l’élection du Président Infantino le nombre Directrices de Division est passé de zéro avant 2016 à trois à ce jour. Le pourcentage de femmes travaillant dans l’administration est aujourd’hui de 43% », révèle-t-elle.

A en croire Fatma Samoura, il y’a un nombre croissant de femmes participant au développement du football sur le terrain et dans les conseils et comités exécutifs des fédérations et confédérations. 

"Le Conseil de la FIFA compte désormais six membres féminins - chacune représentant une confédération de football. Il y a trente-neuf femmes membres des commissions de la FIFA et 16 femmes secrétaire générale au niveau des fédérations de football à travers le monde", dit-elle.

La Sénégalaise ajoute qu'aujourd'hui les voix des femmes sont "très entendues à la FIFA et les femmes mènent de nombreuses discussions et prennent part aux décisions clés au plus haut sommet du football mondial".


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés