Menu
google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0



Le fabuleux destin de Sadio Mané

Vendredi 3 Juillet 2020

Vainqueur de la Ligue des champions et de la Coupe du monde des clubs, Sadio Mané est devenu le premier Sénégalais à remporter la Premier League.


Lion indomptable, lion insatiable ! Vainqueur de la Ligue des champions (2019), de la Supercoupe de l'UEFA  (2019) et de la Coupe du monde des clubs (2019), Sadio Mané est devenu en 2020 le premier Sénégalais à être sacré champion d'Angleterre. Retour sur un parcours hors du commun.

Des terrains de sable aux pelouses de Premier League
 
Né à Bambali, dans une communauté rurale du sud du Sénégal, Sadio Mané est encore bambin lorsqu'il découvre les charmes envoûtants du football. Très vite séduit, c'est sur le terrain sablonneux de son village qu'il réalise ses premiers dribbles et signe ses premiers buts. Une passion grandissante que son père, imam de la localité, ne voit pas d'un très bon œil. Dès lors, le footballeur passe ses plus jeunes années entre l'école coranique et le travail aux champs. Mais, las de sa situation, le jeune Sadio décide de quitter le domicile familial à l'âge de 15 ans – malgré les remontrances de ses proches – et de s'en aller tenter sa chance à Dakar. Néanmoins, sa fugue est un échec et le futur attaquant retrouve le chemin de son village.
 
Quelque temps plus tard, et avec l'accord de son oncle – qui a assuré l'éducation du footballeur à la mort de son père –, Sadio Mané finit par rencontrer des formateurs. Malgré un équipement précaire (un short et des chaussures abîmées), le prodige est repéré à M'bour, la plus grande ville de football au Sénégal. Par la suite, il intègre l'Association sportive génération foot, située à Dakar et antenne du FC Metz, qui l'a repéré dans les navétanes (championnats de football organisés entre quartiers). C'est ainsi que débute la formidable histoire d'une future star du football africain.
 

Premier footballeur sénégalais champion d'Angleterre


En 2012, Sadio Mané fait ses débuts professionnels en France, à Metz (Ligue 2). S'il ne brille pas sous le maillot des Grenats – son équipe est reléguée en national –, il est repéré par le club autrichien Red Bull Salzbourg et transféré pour 4 millions d'euros, soit la troisième plus grosse indemnité de transfert dans l'histoire du club messin. En Autriche, le natif de Bambali prend son essor. Titulaire indiscutable, il dispute 87 rencontres et inscrit 45 réalisations, dont 3 triplés. Séduite par sa vivacité, sa technique et sa finition, la Premier League s'intéresse au prodige. Le 1er septembre 2014, Mané est transféré à Southampton pour un montant d'environ 15 millions d'euros. Il termine la saison comme meilleur buteur du club avec 15 réalisations toutes compétitions confondues.
Mais la consécration viendra deux ans plus tard. En juin 2016, Sadio Mané signe à Liverpool un contrat de cinq ans pour un transfert de 36 millions d'euros. Il devient alors le troisième Sénégalais à rejoindre le club après El Hadji Diouf et Salif Diao. Très vite, il convainc les supporteurs des Reds de son impact et se rend indispensable sur le plan offensif. Vice-champion d'Angleterre en 2019, Sadio Mané devient co-meilleur buteur de la Premier League – avec son coéquipier Mohamed Salah et Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal, tous 22 buts au compteur). En 154 apparitions sous le maillot des Reds, le Sénégalais a inscrit 79 buts et délivré 23 passes décisives et, lors de ses deux dernières saisons, il a notamment remporté la Ligue des champions (2019), la Supercoupe de l'UEFA (2019), la Coupe du monde des clubs (2019) et la Premier League (2020). Il est ainsi devenu le premier footballeur sénégalais à être sacré champion d'Angleterre.

Le rêve d'un Ballon d'or

Enfin, en sélection, Sadio Mané a notamment porté les Lions de la Téranga jusqu'en finale de la Coupe d'Afrique des nations 2019. Auteur de trois buts et d'une passe décisive en six rencontres, l'attaquant des Reds reste néanmoins muet face à l’Algérie en finale et laisse échapper ses rêves de sacre continental. Il se consolera tout de même avec le titre de meilleur joueur africain de 2019, devant ses rivaux Mohamed Salah et Riyad Mahrez.
 
Mais l'attaquant de 28 ans voit plus loin et songe désormais à décrocher la récompense individuelle la plus prestigieuse pour un footballeur : le Ballon d'or. Grâce à sa très belle saison 2018-2019, l'attaquant des Lions de la Téranga termine quatrième du classement en 2019. Une déception pour celui qui espérait que son parcours lors de la CAN en Égypte lui ouvre grand les portes du trophée. Depuis George Weah, vainqueur en 1995, aucun Africain ne l'a remporté. Un sacre de Sadio Mané mettrait fin à près d'un quart de siècle d'absence au tableau d'honneur.

Par Guillaume Paret
LE POINT
 


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés