Menu
google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0



Ligue 1 sénégalaise : la covid-19 épargne les salaires des joueurs

Vendredi 22 Mai 2020

La décision de la Fédération sénégalaise de différer le championnat en novembre n’aura pas d’incidences sur les contrats entre clubs, joueurs et encadreurs de la Ligue de football professionnel.
 
Si la compétition va leur manquer durant ces six mois d’inactivité, Baye Assane Cissé de Teungueth FC et Assane Mbodji du Jaraaf sont loin de se plaindre et de nourrir une crainte sur un respect à la lettre des paiements de salaires.
 
Contraints de reprendre le championnat de Ligue 1 et Ligue 2 en novembre prochain suite à la décision de la FSF, les joueurs n’auront pas à subir les contrecoups financiers liés au manque de recettes et de subventions. La décision prise par la Fédération sénégalaise de football de proroger les contrats entre Clubs, joueurs et encadreurs jusqu’à la fin de la deuxième partie de la saison 2019-2020, semble être de rigueur dans les clubs.
 
BAYE ASSANE CISSÉ DE TEUNGUETH FC : «IL N’EST PAS ENVISAGEABLE DE RESTER SANS SALAIRE »
 
A en croire Baye Assane Cissé du club de Teungueth FC rien n’est pour le moment à signaler sur le traitement des joueurs après l’arrêt des compétitions en mi-mars. Malgré l’impact dans leurs clubs, le paiement de salaire a été respecté. « Pour les salaires des deux derniers mois, aucun problème n’a été noté et nous avons perçu normalement nos salaires », renseigne-t-il. Selon le joueur rufisquois tout comme ses coéquipiers pense qu’il n’est d’ailleurs pas envisageable de toucher aux salaires, même si la décision sortira de la prochaine rencontre entre les joueurs et la direction du club. « Nous allons entamer les discussions avec la direction du club et nous serons fixés. Nous allons continuer la discussion avec la direction du club. A mon avis, il n’est pas envisageable de rester sans salaire pendant six mois. Nous allons nous concerter avec elle pour trouver un terrain d’entente qui rassure tout le monde. Une rencontre est en vue et ce sera sans doute après les fêtes de korité », avance le joueur avant d’ajouter : « Nous vivons une situation très désagréable et difficile. Rester pendant plus d’un mois sans jouer n’est pas du tout intéressant. Sur le plan personnel, j’ai un programme d’entrainement. Il m’est impossible de rester sans être actif. L’entraineur nous a également soumis un programme que nous recevons via whatsapp et à travers une vidéo où l’on reçoit des consignes ».
 
ASSANE MBODJ (JARAAF) : « PAS DE CRAINTES POUR LES SALAIRES »
 
C’est également le même son de cloche du côté du Jaraaf de Dakar. Pensionnaire du club « Vert Blanc », Assane Mbodj est tout aussi rassuré. « En ce moment nous percevrons normalement les salaires. Je crois que nous n’aurons pas de craintes pour les salaires. Nous allons continuer de les percevoir », rassure-t-il. L’attaquant du Jaraaf dit ne pas avoir d’avis tranché sur la décision de la Fédération sénégalaise de différer le championnat en novembre. « Je sais que nombre de clubs ne sont pas d’accord. Six mois, sans compétitions, c’est beaucoup pour nous joueurs. Mais nous sommes obligés de s’y conformer car, on est en face de la pandémie. Nul ne sait quand est-ce que cela va se terminer. Nous prions pour que toutes les activités reprennent le plus rapidement possible. Pendant le confinement, notre préparateur physique du Jaraaf, nous a proposé un programme d’entraînement dans notre forum whatshapp et il le renouvelle à chaque fois », souligne-t-il. Il est rejoint par Alioune Badara Gueye dit Ramos de Niary Tally qui, répondant sur les décisions prises par la FSF pour la reprise du championnat en novembre, avait approuvé la décision concernant la prorogation des contrats et exigé le respect à la lettre des paiements de salaire. Dans ce sillage, certains clubs ont d’ailleurs déjà réagi en donnant des gages suites aux décisions prises par la FSF. Concernant la prorogation des contrats, le club ziguinchorois a déclaré que les salaires vont être payés intégralement. « Par rapport, à nos joueurs et techniciens, avec qui nous sommes liés par un contrat, nous avons décidé de payer intégralement les sociétaires et cela jusqu’en décembre. Puisque le championnat va prendre fin en décembre », indiquait le secrétaire général du club Siaka Bodian.
Sud Quotidien
 


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés