SPORT221

Pape Aioune Ndiaye: "Je reste à la disposition d'Aliou Cissé"


Rédigé le Mardi 20 Septembre 2022 à 14:36 | Lu 30 fois | 0 commentaire(s)




En 6 matchs disputés avec son club, Adana Demirspor, en Super Lig Turque, Pape Alioune Ndiaye a été nommé 4 fois homme du match avec un but et deux passes décisives. Suffisant pour que le milieu de terrain se dit être à la disposition du sélectionneur national Aliou Cissé, afin de réintégrer la Tanière qu'il a quittée depuis belle lurette.
Pape, parlez-nous un peu de votre début de championnat ? 
J'essaie de jouer ma partition et d'aider l'équipe à chaque sortie. C'est ce que le club attend de moi et ce que j'attends de moi même aussi. Sur le plan personnel, c'est très bien, car je suis décisif. C'est vrai que rien n'est facile dans la vie, mais si on se donne les moyens d'y arriver, en respectant le b.a. ba de son métier, on peut y arriver. En réa lité, il n'y a pas de secret particulier. 
Tel un vrai globe-trotter, pourquoi vous changez de club tous les 6 mois ? 
Je n'ai jamais changé de club en 6 mois. Je suis un professionnel, et à chaque fois que les clubs me sollicitent, mon entourage et moi, nous mettons en avant l'aspect sportif. Et depuis lors, nous n'avons pas dérogé à la règle et nous essayons de travailler tout le temps sur un bon projet. 
Justement, cela n'a-t-il pas plombé votre carrière ? 
Ma carrière est loin d'être plombée, j'ai joué régulièrement pour les clubs, gagné des trophées, brillé et j'ai toujours été respecté partout où je suis passé. Je me sens bien Alhamdoullilah.
 Est-ce un échec pour vous de ne pas être resté longtemps en Angleterre?
 Ce ne sont pas des opportunités d'évoluer en Angleterre qui ont manqué. Je me sens très bien là où je suis et j'espère réaliser de belles performances avec mon club cette saison. 
Quid de l'équipe nationale? 
Pour l'équipe nationale, c'est une autre histoire. Tout citoyen est honoré de représenter son pays. Je reste à la disposition du sélectionneur.
Étant l'un des cadres d'Aliou Cissé pour quoi avez-vous subitement disparu des radars ? 
Je n'ai pas disparu des radars. Au contraire, je suis présent, constant dans mon travail et mes efforts. Mais il faut reconnaître que certains aspects ne m'appartiennent pas. Je fais mon travail et le reste ne dépend pas de moi, forcément. 
Avez-vous compris votre mise à l'écart par le sélectionneur national? 
Je n'ai pas tous les éléments, il faudra poser cette question au sélectionneur. 
Qu'est ce qui explique votre non-sélection à la dernière CAN? 
Le sélectionneur fait ses choix et comme vous l'avez vu je n'en faisais pas partie. 
Espérez-vous faire partie de la liste pour le prochain Mondial? 
Je travaille au quotidien et reste performant dans mon domaine. En tant que footballeur, mon travail se résume sur le terrain.
 Comment avez-vous vécu la CAN Cameroun 2021 avec le sacre du Sénégal ? 
J'étais content de cette victoire finale pour le Sénégal. Le peuple sénégalais était 100% derrière l'équipe. Le Sénégal est un beau champion d'Afrique. 
Qu'en est-il du programme de Jolof Olympique Club Foot?
C'est un projet ambitieux qui est en train de se bâtir petit à petit. On y croit ferme ment et j'espère qu'un jour il jouera sa partition dans l'échiquier du football national. Nous avançons très bien et nous espérons faire rayonner le football au Djolof. 
Est-ce à dire qu'avec ce projet vous êtes en train de préparer votre reconversion? 
La reconversion se prépare des la signa ure du premier contrat de footballeur. Il "est jamais trop tôt pour bien planifier et ganiser sa carrière d'après football. Tous s joueurs vous le diront.
Source: RECORD 



Nouveau commentaire :
Twitter






Partager ce site

Derniers tweets