SPORT221

Amical : la France gagne en souffrant face au Chili


Rédigé le Mercredi 27 Mars 2024 à 06:05 | Lu 65 fois | 0 commentaire(s)



Vite rebondir pour oublier la débâcle face à l’Allemagne. Voilà quel était l’enjeu pour les Bleus de Didier Deschamps sur la pelouse du Vélodrome face au Chili ce mardi soir. Le sélectionneur procédait à 9 changements par rapport à la dernière rencontre, seuls Mbappé et Tchouameni enchaînant. Mais cela partait aussi mal que face à la Nationalmannschaft. Pas aussi vite certes, mais dès la 6e minute, Marcelino Nuñez climatisait le stade, après un splendide mouvement collectif sur lequel la défense française était en retard. Le joueur de Norwich, club de deuxième division anglaise, était servi en retrait et lâchait une belle frappe croisée qui trompait Maignan (0-1, 6e).
 
Cueillis à froid une nouvelle fois, les Français avaient le mérite de réagir assez vite, et avec un brin de chance, Youssouf Fofana égalisait. Suite à un échange ntre Mbappé et Kolo Muani à l’entrée de la surface, le Monégasque était décalé, et déclenchait une frappe suffisamment détournée pour surprendre Claudio Bravo, qui faisait son âge sur son plongeon (1-1,19e). Les Bleus relevaient donc la tête et cela se confirmait avec le but de Kolo-Muani. Sur un centre parfait de Théo Hernandez, l’attaquant parisien dominait son vis-à-vis dans les airs et crucifiait de la tête Bravo (2-1, 26e). Didier Deschamps pouvait pousser un ouf de soulagement, même si deux mauvaises nouvelles avaient entaché la première période, avec les sorties sur blessure de Clauss, dès la 10e minute, puis de Camavinga, peu avant la pause.
 
Kolo Muani délivre les Bleus
Au retour des vestiaires, le Chili faisait encore une frayeur aux Bleus, avec une tête de Vargas sur le poteau (50e). Kolo Muani s’offrait dans la foulée un nouveau rush balle au pied, avant de servir Koundé, qui jouait la carte personnelle et tirait au-dessus du pied gauche (51e), alors qu’il y avait peut-être mieux à faire. Mais hormis de rares coups d’éclat, la France peinait à créer des situations dangereuses et ne proposait pas assez de mouvements dans le cœur du jeu.
 
Visiblement fatigués, les hommes de Deschamps géraient leur avantage sans briller, et le sélectionneur, pénalisé par les changements effectués en première période, attendait avant d’utiliser sa dernière fenêtre. Il fallait finalement une nouvelle chevauchée d’un Kolo Muani en jambes, côté droit, pour que la France se mette à l’abri. Le Parisien mystifiait son défenseur avant de centrer en retrait pour Giroud, qui terminait le travail (3-1, 72e). Heureusement, car Osorio, sur une perte de balle de… Kolo Muani (pas aidé par Giroud), envoyait une mine dans le petit filet de Maignan (3-2, 82e). Sans rassurer, les Tricolores ont retrouvé le chemin de la victoire. Il faudra quand même en montrer plus durant l’Euro, pour éviter une désillusion.



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Avril 2024 - 23:54 LDC : PSG renversant, Barça éliminé






Partager ce site

Derniers tweets