Menu
google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0



Bernard Laporte-Fray, président du Pau FC souhaite ouvrir une Académie au Sénégal

Mercredi 27 Mai 2020

 « On a un projet. On veut monter une académie au Sénégal » a annoncé Bernard Laporte-Fray, président du Pau Fc. Dans un entretien avec le quotidien L’Observateur, il explique que ce projet est inspiré du partenariat Metz et Génération Foot.
 
Pour avoir vécu deux ans et demi au Sénégal, il a beaucoup appris du pays et compris l’envie des jeunes de jouer en Europe. Avec plusieurs joueurs sénégalais dans son effectif, le président de Pau Fc se dit satisfait de l’apport de ces joueurs. « On ne pouvait y arriver sans eux » confesse t’il. Un bon rendement qui va aboutir à un projet sportif basé au Sénégal.« On a une personne qui s’appelle Abdoulaye Niang, un ancien joueur de Pau qui est devenu notre observateur au Sénégal. C’est lui qui nous fait venir des jeunes. En temps normal, avec mon directeur sportif, on vient deux, trois fois, pour voir des matches, des jeunes, et rencontrer des familles. Malheureusement, cette année, on n’a pas pu le faire. Mais on a un projet, on veut monter une académie au Sénégal et c’est Abdoulaye qui s’en occupe » révèle t’il.
 
Et d’ajouter: « On est en train de négocier un terrain à proximité de Dakar pour monter une académie et avoir notre antenne jeunes qu’on va performer pour les faire venir jouer à Pau Fc. L’étude a été faite et je suis en train de travailler sur le dossier pour obtenir le financement. Le fait d’aller en ligue 2 nous permet d’avoir plus de ressources financières. Je vais insuffler tous les ans un certain montant pour faire vivre cette académie. »
 
A la tete du Pau FC depuis 25 ans, il explique que ce projet sportif s’inspire du FC Metz – Génération Foot qui ont réussi de bonnes choses dans le championnat francais.« Metz est un club historique de ligue 2, il n’a plus rien à prouver. Nous, c’est plus difficile. On n’aura jamais le budget que détient Metz aujourdhui. Ce qu’ils ont fait avec Génération Foot est extraordinaire. Pour avoir visité à plusieurs reprises Génération Foot, il y’a des centres de formation en France qui ne sont pas à hauteur de ce qu’a fait GF ».
 
En ce sens, il veut investir au Sénégal pour maximiser les chances des jeunes joueurs de jouer en France. « Il y’a beaucoup de choses à développer au Sénégal : accompagner les jeunes et les faire progresser. La-bas, on naît avec les ballons dans les pieds. Il y’a beaucoup de jeunes talentueux. Si on a la chance de pouvoir les former, ils peuvent devenir de très bons joueurs. On ne peut pas le faire pour tout le monde, mais avec quatre ou cinq par an, c’est déjà bien. »
L’Observateur
 



Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés