Menu
SPORT221









Coupe du Monde 2018 : Europe, le passage en force

Samedi 7 Juillet 2018

Malgré les éliminations du Portugal et de l’Espagne, l’Europe se porte bien avec six représentants sur huit. Si on attendait les Bleus, la Belgique, la Croatie et l’Angleterre en quarts, ce n’était pas le cas de la Russie et de la Suède. Les deux nations joueront libérées et pourraient créer la surprise aux quarts de finale.
 
La chanson est bien différente pour les Sud-Américains. Ces derniers qui avaient fait forte impression lors des matches de poules ont vu leur escadron diminuer dangereusement.
 
Le Mexique n’a rien pu faire face à un Brésil sûr de sa force, l’Argentine n’aura pas su combler ses errements défensifs contre la France alors que la Colombie a mis fin à la malédiction anglaise aux tirs au but.
 
Il ne restait plus alors que la Céleste emmenée par Luiz Suarez et son capitaine Diego Godin, mais privée du matadore Cavani (blessé) et le Brésil du magicien Neymar.
 
Cependant l’Uruguay qui disputait les quarts de finale contre une France faim de victoire n’a pas pu arrêter la marrée bleue (0-2).
 
Les Auriverdes avaient alors l’obligation de sauver la face des sud-américains.
 
Ce qui ne fut pas le cas. La bande à Neymar a été surprise par la Belgique en ¼ de finale (1-2).
 
Il ne reste maintenant que des équipes du vieux continent dans la Compétition.
 
L’Europe en force !
 
Les raisons d’une telle hégémonie peuvent être recherchées dans les moyens colossaux déployés pour la pratique du football, mais aussi et surtout la modernisation de la pratique dudit sport.
 
Moussa Mbodji
 
Sport221.com
 
 
 


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique