SPORT221

Coupe du monde 2022 : l’Egypte porte plainte pour des violences autour du match contre le Sénégal


Rédigé le Mercredi 30 Mars 2022 à 13:47 | Lu 75 commentaire(s)


Eliminée par le Sénégal mardi soir (1-0, 3-1 tab), l’Egypte a dénoncé, via sa fédération, plusieurs faits de violences, jets de projectiles et banderoles insultantes en marge de la rencontre contre les Lions de la Teranga. Elle va porter plainte envers la fédération sénégalaise.


 
 
 
La rencontre entre le Sénégal et l’Egypte a été plus houleuse que jamais mardi soir à Diamniadio. En effet, en plus des lasers pointés envers Mohamed Salah et ses coéquipiers lors de la rencontre, plusieurs faits de violences et de jets de projectiles, ont été signalés par la Fédération égyptienne de football. Celle-ci a posté plusieurs photos sur son compte Instagram, montrant un bus caillassé, des banderoles « Fuck You Salah », et des gestes injurieux avec des doigts d’honneur. Les Pharaons ont immédiatement annoncé porter plainte envers la fédération sénégalaise.

Dans leur communiqué les Egyptiens déclarent : « L’équipe égyptienne a fait l’objet de racisme après l’apparition de banderoles offensantes dans les tribunes du stade à l’intention des joueurs, en particulier Mohamed Salah, le capitaine. Le tout documenté par des photos et vidéos jointes à la plainte ».
 
Dans cette ambiance bouillante, avec un public sénégalais présent au sein du nouveau stade Abdoulaye-Wade six heures avant le coup d’envoi du match, l’Egypte a dilapidé son avance (1-0). Comme en finale de la Coupe d’Afrique des Nations, c’est ensuite aux tirs au but que la qualification s’est jouée. Trois des quatre tireurs égyptiens ont manqué leur pénalty et le vice-champion d’Afrique a été éliminé de manière douloureuse.
 
 








Partager ce site

Derniers tweets