Menu



Derby français : Marseille rend visite et bat le Paris SG (0-1)

Lundi 14 Septembre 2020

L’Olympique de Marseille attendait ça depuis le 27 novembre 2011 ! Après une terrible série de 20 matchs toutes compétitions confondues sans victoire face au Paris Saint-Germain, le club phocéen a dominé le champion de France en titre (1-0) ce dimanche au Parc des Princes en clôture de la 3e journée de Ligue 1.

Dès les premières secondes, les Parisiens étaient à deux doigts d’ouvrir le score mais Mandanda sortait le grand jeu pour repousser une tentative à bout portant de Verratti ! Quelle parade ! Après une grossière faute de Neymar sur Payet, les esprits s’échauffaient entre les deux hommes dans un match tendu. Forcés à défendre, les Phocéens étaient totalement asphyxiés par un très gros pressing des Franciliens.

A l’image d’un Florenzi très entreprenant, le PSG multipliait les vagues sans pour autant inquiéter Mandanda. Et pourtant, contre le cours du jeu, Thauvin reprenait un long coup-franc de Payet à bout portant pour ouvrir le score (0-1, 31e). Erreur d’alignement d’Herrera… Jusqu’à la pause, Paris ne réagissait pas et la tension montait encore d’un cran avec des échanges animés entre Neymar et Gonzalez.

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n’évoluait pas avec une domination stérile du PSG face à un bloc défensif de l’OM très bas. A force de pousser, sur deux bons mouvements collectifs, les Parisiens se procuraient deux belles situations, mais Mandanda s’interposait devant Sarabia puis Neymar. Après un but logiquement refusé à Di Maria pour un hors-jeu, Benedetto pensait creuser l’écart, mais l’arbitre sifflait également un hors-jeu… qui ne semblait pourtant pas évident sur les images de la VAR. Dans sa zone technique, Villas-Boas explosait d’ailleurs de rage !

Quelques minutes plus tard, Neymar était tout proche d’égaliser, mais le Brésilien, devant la cage vide, se montrait trop court. Frustrés à l’approche de la fin du match, les Parisiens déjouaient en enchaînant les fautes sur Payet… Malgré quelques opportunités, le PSG, émoussé, peinait à animer les dernières minutes et la situation dérapait avec un nouvel accrochage entre les deux équipes puis les expulsions d'Amavi, Kurzawa, Paredes, Benedetto et Neymar. Solidaire jusqu’au bout, l'OM exultait avec cette victoire arrachée au Parc !
Maxifoot


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés