SPORT221

Incidents lors de Nigeria-Ghana : un médecin de la CAF perd tragiquement la vie


Rédigé le Mercredi 30 Mars 2022 à 13:31 | Lu 83 commentaire(s)


Le barrage retour entre le Nigeria et le Ghana mardi soir s’est terminé dans la confusion. De nombreux incidents ont eu lieu, causés par des supporters. Au milieu de ces violences, un médecin de la CAF, Joseph Kabungo a perdu la vie, dans des circonstances qui restent floues.


La rencontre entre le Nigeria et le Ghana mardi soir était l’un des points chauds des barrages de la Coupe du monde. Les deux équipes ont eu du mal à quitter le stade après le match, achevé sur le score de 1-1 qualifiant le Ghana. De nombreuses violences ont eu lieu. Les supporters nigérians, furieux de l’élimination de leur équipe ont dépassé les bornes, envahissant la pelouse, détruisant le banc des remplaçants et lançant des fumigènes sur le terrain d’Abuja.
 
Ces scènes impressionnantes et choquantes ont obligé la police à intervenir avec du gaz lacrymogène. Dans ces circonstances, un officiel est également décédé, le docteur zambien de la CAF, Joseph Kabungo. On ne connaît pas encore toutefois les causes exactes de sa mort.
 
Pleine d’émotion la Fédération zambienne de football a réagi via un tweet ce mercredi matin : « La Fédération zambienne pleure le regretté Joseph Kabungo, de service pour la rencontre Nigeria-Ghana. Nous prenons note qu’il est trop tôt pour s’attarder sur les détails ayant causé sa mort et nous attendrons le rapport complet de la Fifa et de la CAF sur les faits. Il était un membre dévoué et apprécié de notre football, mais aussi un précieux ami et confident pour les joueurs ».
 







Partager ce site

Derniers tweets