SPORT221

Lettre ouverte à la Zone 4 de Guédiawaye


Rédigé le Lundi 8 Octobre 2018 à 11:26 | Lu 288 commentaire(s)


Dans cette lettre ouverte reçue à la rédaction de SPORT221, l’auteur en question dénonce la décision de l’arbitre d’interrompre la rencontre qui opposait l’ASC Deukeundo à l’ECSC au moment où ce dernier menait au score (1-0) après la mi-temps. Nous vous proposons in extenso le contenu de la lettre.


« Nous avons constaté avec regret ce dimanche 08 octobre 2018 la décision de l'arbitre, officiant la rencontre qui opposait l'ASC Deukeundo à l'ASC Entente Cités, d’interrompre le match au moment où ce dernier menait au score (1-0) après la mi-temps. Un arrêt qui pour le moins est révélateur d'un certain parti pris par les dirigeants de la Zone 4 de Guédiawaye et du comité d'arbitrage. En effet, il était évident pour tout esprit éclairé que toutes les conditions étaient réunies pour que l'on puisse assister à une fin de match sans anicroche. L'éclairage était au point, la sécurité présente, aucun désagrément noté au niveau des tribunes.

Dites-nous autres chose de plus concret que l’infime justification d’un défaut d’éclairage du stade. On peut vous citer autant de jurisprudences sur des cas de match similaire où l’arbitrage n’a jamais rechigné à interrompre la rencontre.


Alors sauriez-vous nous répondre sur les réelles motivations de cette décision ?
Est-elle liée  à une question de favoritisme dont vous avez toujours fait montre ?

Pour tout fait étant, sachez que l'ASC ECSC dans toutes ses composantes (dirigeants, comité de supporters et joueurs) restent plus que jamais déterminé à combattre cette forfaiture qui ne dit pas son nom.

Les CNP sont avant tout un cadre d'épanouissement de la jeunesse peu importe les dessous qui sous-tendent cette activité de vacance génératrice de revenus pour certains.»
 
Daouda Lo, membre ECSC
 







Partager ce site

Derniers tweets