Menu

SPORT221








Macky SALL, Matar BA et Mamadou Diagna NDIAYE, un trio sur le podium olympique (Par Mbaye Jacques Diop)

Jeudi 18 Octobre 2018

Le Sénégal va accueillir les prochaines jeux Olympiques de la jeunesse 2022. Un évènement mondial que va abriter pour la première fois un pays Ouest-africain, pour ne pas dire africain tout court. Ainsi, Mbaye Jacques Diop, le conseil technique en communication du ministre des Sports Matar Ba a adressé à Sport221.com une contribution par rapport à ce sujet.



 

Voici l'intégralité de la contribution

Les grands hommes et les hommes d'honneurs continueront à vivre à jamais dans le cœur de leurs semblables. Le Legs sportif, que le Président Macky SALL, son Ministre des Sports Matar BA et le Président du Comité National Olympique Sportif Sénégalais, (CNOSS) Mamadou Diagna Ndiaye, membre éminent du Comité International Olympique (CIO) vont laisser aux générations nouvelles et futures, sera à jamais dans les mémoires et véhiculera à travers le temps et leurs légendes perdurera et s'inscrira dans l'histoire. Avec l’attribution par le CIO des Jeux Olympiques de la Jeunesse, en 2022, le sport sénégalais a atteint aujourd’hui la plénitude de son art, c’est grâce aux sacrifices et au dévouement d'hommes comme le Président de la République, son Excellence Macky SALL.
Aujourd’hui, j’arrive difficilement à trouver les mots justes qu’il faille pour remercier, féliciter et rendre hommage au Président Macky SALL, grâce à son entregent, son aura et son autorité naturelle qui lui a permis de fédérer et de faire l’unanimité autour de lui dans toutes les circonstances. Et avec lui, ce n’est pas faire injure à son futur successeur en 2014, (c’est mon souhait et le vœu le plus ardent), de dire que plus rien ne sera jamais comme avant. Car pour le monde sportif, il sera très difficile de les remplacer il est de ceux que l’on ne remplace pas. 
Quant au Ministre des Sports, Monsieur Matar BA, très attaché au développement du sport national, à sa modernisation et à sa pratique par la jeunesse, mais en faisant toujours très attention à défendre les valeurs éthiques du sport. Grâce à son inlassable travail, le sport sénégalais a connu d’excellents résultats sur la scène sportive internationale. Et personne ne peut nier que c’est beaucoup grâce à lui que le sport sénégalais a progressé vers une gouvernance réellement partagée, au point que les acteurs sportifs sont aujourd’hui reconnus par l’État comme des partenaires à part entière. Et pourtant, les épreuves de la vie ne l’ont pas épargné mais n’ont jamais affecté ni ses convictions humanistes ni ses engagements en faveur du sport.
Du Ministre Matar BA, je dirais qu’il est l’homme que tout le monde souhaite avoir comme dirigeant, comme ami et comme partenaire.  Les dirigeants sportifs ont vu la mutation du sport qu’il a ancrée dans ce siècle avec toutes les adaptations nécessaires. Structures, fonctionnement, rapports avec les fédérations qu’il conseille sur chaque dossier jusqu’à son aboutissement et ceci, dans la chaleur, l’humour et l’efficacité.
Le Ministre Matar BA, c’est l’ami des bons et des mauvais jours. Il est toujours là pour un soutien sans faille pour vous conseiller, vous soutenir. Il est le pilier de toute action accomplie avec lui. C’est un chef assumant ses responsabilités, agissant vite et efficacement.
Je l’ai vu travailler avec acharnement et lucidité. Son côté convivial et chaleureux pourrait le faire baptiser Joséphine ange gardien par tous ceux qui ont partagé un long chemin à ses côtés. Et cette volonté de faire pour le mieux tous ensemble et dans le respect des personnes est certainement une des caractéristiques de la manière du Ministre Matar BA, aussi bien comme éducateur que comme dirigeant.
 
Enfin Mamadou Diagna NDIAYE, ardent défenseur du valeurs de l’olympisme et de sa spécificité, il a su très bien exploiter ce succès vertus pour conforter un système au CNOSS que le monde nous envie et que bien des pays ont essayé de copier… quelquefois avec succès. Qu’il soit perfectible et transformable, nul mieux que Monsieur Mamadou Diagna NDIAYE ne l’a compris pendant ses mandats à la tête du Cnoss. Mais il a toujours veillé à ce que l’essentiel soit préservé et que les contraintes particulières d’un jour ne remettent pas en cause un édifice global qui a fait ses preuves. Simplicité, disponibilité, authenticité, fidélité sont autant de qualités reconnues de tous qui lui ont permis, de porter au plus haut les valeurs de l’olympisme au Sénégal. On le connait comme étant un président, juste, équitable dont la chaleur et la convivialité font que la participation aux actions qu’il initie devient vite une complicité, un objectif et un cheminement commun sans faille.
Diagna comme aime l’appeler le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar DIOP est un très bon président. Homme de cœur, d’engagement, sincère et honnête, proche de tous, des dirigeants aux athlètes et cadres, il est pour le monde sportif, celui à qui on peut tout dire.  Le président Lamine Diack est né est né pour vivre avec le sport, comme d’autres naissent pour être capitaine d’industrie, ingénieur, médecin ou enseignant… Son destin était déjà écrit.
Il représente un peu l’ancien monde où on croyait encore aux valeurs du sport et aux valeurs éthiques ; un monde où on croyait à la parole. C’est qui est très rare aujourd’hui. Mais on dira de lui qu’il est un grand dirigeant qui a bâti et consolidé l’unité et l’indépendance du sport olympique sénégélais grâce à ses qualités personnelles. Il est un modèle de conscience patriotique au service de la nation qui vient conforter ceux qui ont fait de lui une référence.
Mbaye Jacques DIOP Journaliste Conseiller Technique en Communication
Master 2 Droit et Economie du Sport EDJE/CRES/LIMOGES
 
 
 

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés