Menu
SPORT221









COUPE DU MONDE RUSSIE 2018 : Un Comité national pour «vendre la destination Sénégal»

Vendredi 13 Avril 2018

La participation du Sénégal à la prochaine coupe du monde de football Russie (14 juin au 15 juillet) ne se fera pas seulement sur les aires de jeu où les Lions seront appelés à défendre les couleurs nationales.
Elle se fera aussi en dehors des terrains. Le gouvernement veut profiter de cette plus grande fête du football mondial pour «vendre» davantage la destination du Sénégal.
A cet effet, le Premier ministre a mis en place un comité national qui aura la charge de cette promotion. Les membres ont été installés hier, jeudi 12 avril, à la Primature.  
 
Vendre la destination du Sénégal ! C’est la décision prise par le gouvernement qui a mis sur pied hier, jeudi 12 avril, un comité national «Russie 2018» chargé de promouvoir la destination Sénégal à travers la participation de l’équipe nationale à la coupe du monde de football prévue en Russie.
 
D’après, le ministre porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, qui faisait à la presse l’économie de la réunion présidée par le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, ce comité est chargé de : «soutenir la participation du Sénégal, dans toutes ses dimensions, à la coupe du monde de football 2018» ; «susciter et d’appuyer les actions de promotion de la destination Sénégal à travers notamment l’aménagement d’un «village Sénégal» ; «rendre accessibles les informations et stratégies pertinentes sur la promotion de l’investissement et du tourisme au Sénégal, durant le Mondial» ; «susciter le développement de liens de partenariat et de coopération favorables à des investissements prioritaires pour le Sénégal».
 
Mahammed Boun Abdallah Dionne assure la présidence de ce comité avec comme vice-président, le ministre des Sports, Matar Bâ. On note également la présence de plus d’une dizaine départements tels les Affaires étrangères, l’Economie et finances, le Pétrole et des Energies ; le Commerce ; la Formation professionnelle ; l’Industrie ; la Culture ; la Promotion des investissements ; le Tourisme ; la Jeunesse ; le Budget ; le PSE.
 
En plus de ces départements ministériels s’ajoutent le Cnoss, la FSF, la Ligue Pro, la Ligue Amateur, l’Amicale des anciens internationaux, l’ANPS, les Conseillers techniques du Président de la République et du Premier ministre, chargés des Sports. Mais aussi trois membres du Patronat et trois autres personnalités choisies par le Premier ministre.
 
Mais au-delà de ces personnalités et structures figurant sur l’arrêté, le Premier ministre, selon Seydou Guèye, a tenu à préciser que le Comité peut s’adjoindre de toutes compétences nécessaires à l’exécution de sa mission.
 
Quid des ressources ? M. Guèye de préciser qu’en plus de la dotation budgétaire allouée par l’Etat, le Comité va solliciter les contributions des partenaires financiers ; des dons et subventions mais aussi toutes autres ressources autorisées par les lois et règlements en vigueur. 
Source Sud Quotidien                                                    


Nouveau commentaire :
Twitter

Football | Basket | Athlétisme | Volley ball | Hand ball | Lutte | Tennis | Natation | Arts martiaux | Rugby | Cyclisme | Video | Portrait | Entretien | Coulisses de la Can | Analyse | Blogs | GRAND CAMP | Ils lisent Sport 221 | Echos de la Tanière | Insolites | Le Mondial des coachs | Parole de Supporter | Russie 2018 | CORNER | RETRO | Editorial | Mercato | Foot Local | Arène bi | Equipe nationale | Afrique | Serie A | Espagne | Angleterre | France | Allemagne | Navétanes | Italie | Vu sur Facebook | Asie | Europe | Talents cachés