SPORT221

Ligue 1 : Djibril Wade tire le bilan « Sur les 400 et quelques matchs joués, nous n’avons enregistré que 4 »


Rédigé le Mardi 5 Juillet 2022 à 02:44 | Lu 38 fois | 0 commentaire(s)



Le président de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) nous dresse le bilan de la saison 2021-2022. Dans cet entretien réalisé hier en marge de la finale du Tournoi Presse Foot, Djibril Wade parle entre autres du possible passage à 16 équipes en Ligue 1.
Quel bilan tirez-vous de la saison 2021-2022 de Ligue professionnelle ?
C’est un bilan assez satisfaisant quoi que l’on puisse dire. Sur les 400 et quelques matchs joués, nous n’avons enregistré que 4 où il y a eu des incidents. Ce sont des incidents mineurs par rapport à ce qui se passait pour les autres années. Sur le plan du spectacle, il y a eu de très bons matchs. Il y a eu aussi de l’affluence, avec des stades remplis à 80% au niveau de la Ligue 1. Ce n’était peut-être pas le cas en Ligue 2. Pour une année qui a suivi celle de la Covid-19, c’est une très bonne chose. Le dernier match entre le Casa Sports et Guédiawaye FC à Ziguinchor a montré qu’il y a eu des progrès. Tout le monde s’est déplacé, on a assisté à une très belle dernière journée. Ensuite, la finale de la Coupe du Sénégal a été l’apothéose, avec une bonne organisation à Thiès. Depuis quatre ans, la Ligue professionnelle est sous perfusion et c’est la fédération qui nous aidait. Jusqu’à date, la Fédération n’a mis aucun sous. Les premiers chèques sont arrivés hier (samedi) et la Ligue a survécu. Tant bien que mal, nous avons pu donner à chaque club de L1, 4 millions, et 2 millions pour la L2. Donc, c’est un progrès énorme qui a été fait au niveau des finances. Idem sur le plan organisationnel. Mais quand même c’est peu. L’année prochaine, ça va s’améliorer. C’est vrai qu’il y a eu l’effet de la Coupe d’Afrique, mais si on parvient à mutualiser le sponsoring, avec le «Manko Wutti Ndamli», la Ligue professionnelle va faire de grands pas.
Quelle est votre réaction par rapport aux rumeurs sur le passage de 14 à 16 équipes en Ligue 1 ?
C’est une proposition du président Mady Touré (Génération Foot) qui a été bien accueillie par l’Assemblée générale ordinaire de la Ligue. Qui a dit qu’il faudrait quand même faire passer cela au niveau de la Direction technique nationale, qui va faire des propositions. Après ce sera au tour du Comité exécutif de trancher sur ça.
Peut-on s’attendre à ce que ça soit effectif dès la saison prochaine ?
Si l’Assemblée générale l’a fait cette année-ci, c’est pour que ça soit effectif la saison prochaine. On ne peut pas demander à augmenter le nombre de clubs pour une autre année. Si on l’avait fait en début de saison, ça n’aurait pas de sens. Si tous les clubs savaient qu’ils ne pouvaient pas descendre, ça allait tuer l’enjeu. Donc, on ne peut le faire que pour cette année-ci. Maintenant, il faut attendre l’avis de la Direction technique.
En tant que président de Ligue pro, instance qui a des problèmes de finances, qu’en pensez-vous ?
Le bureau puis le Conseil d’administration vont se réunir pour apprécier. Je ne vais pas anticiper et influencer les gens. Mais cette décision appartient à la Fédération, à travers son Comité exécutif.
Vous assurez la présidence de la LSFP alors que votre club, NGB, est descendu en National 1, donc n’est plus professionnel. Qu’en disent les textes ?
Il faut interroger la jurisprudence. Il y a eu le cas de HLM avec Tamsir Cissé, qui a été membre de la Ligue professionnelle. Il a continué à être trésorier même si son club est descendu en National. Il y a eu également le cas de Mohamed Samb de Mbargueth. Son équipe a été reléguée en juillet-août alors que l’Assemblée générale s’est déroulée au mois d’août. Il est parti avec le mandat de la Ligue. Indépendamment de ça, j’ai été élu avant le Conseil d’administration de la Ligue. Mais le tout va être discuté au niveau du bureau de la Ligue professionnelle et du Conseil d’administration. Mon avis, je ne vais pas le dire pour le moment. Je vais apprécier après et c’est personnel.
À quand une télévision pour diffuser pour les matchs ?
C’est ça le grand problème. S’il y a quelque part où on a échoué, c’est bien ce domaine. On y travaille. Les clubs ont fait l’effort d’avoir leurs télévisions : Jaraaf, Génération Foot, Casa Sport, Teungueth FC… Pour le dernier match du championnat, le Casa a eu plus de 200 mille vues. On est en train de se battre. On discute avec la RTS, ce n’est pas encore terminé. Avec la 2s aussi. Il y a d’autres chaînes qui se signalent. La discussion va continuer, mais je pense que la saison prochaine, on va démarrer avec une chaîne de télévision.
Lejournaldedakar



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >





Partager ce site

Derniers tweets